Biure de Gaia Templier de la Terre et Cisterciens.

De Biure quitte la piste forestière qui mène à l’ermitage de Sant Miquel, situé dans la montagne Sant Miquel de Montclar.

“Il ya des montagnes, construit comme un bloc de pierre est sculpté une belle façon bien structuré.

Sant Miquel de Montclar, la plus haute montagne et Alto Gaia pertinente, est ainsi.

Emerge derrière le champs, dame et maîtresse de toutes les terres qui l’entourent.

Ce est comme un navire de quitter le port pour aller dans la mer, l’abaissement de la Gaia pas d’autre choix que le port de la rivière étroite qui a attiré.

Allés sont les villes de Biure et Les Piles, la ville de Santa Coloma de Queralt et Aguiló supérieur.

Dit au revoir à colomina Clota, peint forêts vert foncé et couleur petite croûte de biscuits personnes, grillées blé et l’orge, prêt à la récolte mosaïque.

Dans sa partie nord nous met, en regardant vers l’ouest, face au détroit de Deogracies, qui divise les bassins versants des rivières Gaia i Francoli, où le point de démarcation entre la Conca de Barbera stricte et Basse Segarra est.

Escalade nord étroite, seule céréale cultivée.

L’étroite, à Vallverd et Rocafort de Queralt, vignobles taches mis un vert plus clair.

Plus à l’ouest d’une hausse des plateaux se installent avec les gens de Conesa et Savallà du Comtat.

À l’est du territoire est modifié, se lève, remuer, comme les vagues qui provoque Montclar navire en partance du port.

Entre vagues petites plaines allongées sur le point de récolter la moisson sont configurés.

Plus le détroit va Vallespinosa Valls, Pontils et au-delà la vallée de Sant Magi de Brufaganya.

Ce est un plaisir de voir les pics de danse agitant à la merci de l’air.

L’ensemble du territoire de levage semble attiré par les montagnes de Queralt et Miralles et plus loin vers Montserrat.

Ce est comme un Pregaria l’ensemble du territoire, comme une main ouverte qui se étend, en laissant le sentier de la force sur terre qui sillonnent.

Tout est un chemin vers la montagne dentelée. Le Montclar est le même genre de affleurements rocheux conglomérat fait partout peu de terres mince et pauvre il est.

Mais ici, les anges ne scié et le sommet est un extravagant carénage longtemps sans aiguilles La Conca, stricte, se estompe lentement dans l’horizon, défini, précis, abritée par la Sierra de Prades.

Al Sur sorte d’entonnoir étroit est configuré et retuerze. Bien que les millénaires Montclar doute quittent le port, sait pour sûr qu’il n’y a pas d’autre issue.

Ancosa scie, Formigosa et Montagut, les chantiers navals sont levées. Saburella, avec leurs petits tours rudes et les plus énigmatiques, est le phare, le guide qui dort sur la vallée de Gaia.

Vallespinosa pierre claire et forte cache ludique, fraîche et joyeuse, comme un écureuil dans les bois, comme un enfant qui joue perenmemente. Seulement affichage maisons de Les Eres, un carrefour plaine.

Pour le Sud-Est continuera montagnes conglomérat à la Cugulló chèvre, dessin hauteurs légèrement en pente, où aucun aperçu de la terre ne peut pas valides. Traversée au camp, vers la Conca, dans cette belle Baixa Segarra, une faible latitude parce que pas d’altitude.