Le village Barbera de la Conca  est l’une des communes de la routes cistercienne, Cellers dels et des Templiers, d’origine romaine, a été nommé la région de La Conca de Barbera.

La première fois que le nom de le village Barbera de la Conca, apparaît dans l’année 945 est Dans le château du XIIe siècle Barberà accueilli un couvent de l’Ordre du Temple.

Dans le milieu du XIXe siècle, les agriculteurs se sont réunis une période brillante dans l’économie, qui a disparu après quelques années sous une crise profonde provoquée par l’apparition de bord Chera.

Ce était l’une des raisons pour lesquelles les paysans pauvres ont essayé de se sauver de tomber à travers l’association.

Dans cet esprit, Barbera a été fondée en 1894, “Société des travailleurs agricoles du Peuple de Barbera,” connu sous le nom “La Société”.

Ce fut le début des coopératives agricoles dans la province de Tarragone.

Des années plus tard, les propriétaires et les propriétaires de petite ville fondée autre coopérative connue sous le nom “L’Union”.

Ce village a été divisé entre riches et pauvres, comme appartenant à une ou l’autre banque.

Jusqu’à la fin de la guerre civile, il était l’unification des deux coopératives. Actuellement, le Barbera coopérative est intégré dans le “Catalan Société coopérative de vin Barbera.”

Le village Barbera de la Conca – Bibliographie
  • SANS Fuguet, Joan (1983): «Arquitectura del castell de Barberà (dels Orígens als Templiers)”, Aplec de Treballs “, 5, Centre d’Estudis de la Conca de Barberà, (Montblanc), pp 91-120.
  • SANS Fuguet, Joan (1997) – Templiers: i Hospitaliers, Rafael Dalmau, Ed, Barcelone.